Rythm / Dreem Headband

Rythm est une entreprise spécialisée dans les neurosciences et en particulier dans l’analyse et l’amélioration du sommeil. En 2017, après le succès de la version bêta du bandeau, la version grand public de Dreem est disponible. Son design souple en textile intégrant une électronique miniaturisée permet un confort optimal pour une nuit de sommeil.

Designer industriel chez Rythm de 2015 à 2017, j’ai pris en charge la création en interne d’un pôle de prototypage, ai mené les analyses ergonomiques et tests utilisateurs, et conçu le design du bandeau grand public et du packaging en collaboration avec l’agence de Design Fuseproject basée à San Francisco.

 

 

Rythm – Dreem Bêta

Rythm est une entreprise spécialisée dans les neurosciences et en particulier dans l’analyse et l’amélioration du sommeil. En 2016, au bout de deux ans de prototypage, d’innovation et de recherche en électronique, en capteurs ou en intelligence artificielle, Rythm a donné le jour à une version bêta du bandeau Dreem. L’entreprise a lancé le programme Dreem First, qui a permis à 500 personnes d’acheter et de tester cette première version de Dreem. Parallèlement, Rythm en testait la précision et l’efficacité au cours d’études scientifiques menées avec l’équipe de recherche Vigilance-Fatigue-Sommeil de l’Hôtel Dieu.

Designer industriel chez Rythm depuis janvier 2015, j’ai pris en charge la création en interne d’un pôle de prototypage, ai mené les analyses ergonomiques et tests utilisateurs, et conçu le design du bandeau et du packaging en collaboration avec l’agence de Design LUNAR basée à San Francisco.

 

Ipad / Dessins itinérants

Je suis passionnée de dessins et de découvertes, mon ipad me suis partout pour capter l’univers qui m’entoure.

Musée d’Histoire naturelle, Paris

Annecy

Krysuvik, Iceland

Jardin des plantes, Paris

Sallanches

Les Contamines

Serres du jardin des plantes, Paris

Serres du jardin des plantes, Paris

Serres du jardin des plantes, Paris

 

Outils de Culture / A domicile

Outils de culture / La ferme à champignon

mushroomfarm_11

Le champignon comestible est un organisme intéressant car riche en protéines et facile à cultiver. Il est capable de décomposer de grosses molécules carbonées et donc de pousser sur des résidus bruts (pas besoin de faire un compost) tel que la sciure de bois, la paille, les enveloppes des graines… (plus de 90 résidus agricoles et forestiers répertoriés aujourd’hui peuvent servir de substrat au champignons).

En m’inspirant de la lecture d’un article scientifique qui relatait l’expérience d’une ferme vivrière au Népal qui a commencé à utiliser ses résidus agricoles pour la culture de pleurotes, j’ai imaginé un outils de culture répondant aux besoins d’un petit agriculteur.

La ferme à champignons que j’ai conçue se démonte entièrement. Chaque module de huit sacs se monte en 20 minutes à trois personnes. Les champignons se cultivent dans des sacs de culture qui, une fois remplis, pèsent chacun 25kg. Le toit de la tente est composé d’arceaux qui sont fixés aux sacs, la structure est auto-portante. Un sac de culture est le résultat du pliage d’un morceaux de bâche (pas de chute de matière). Le kit de culture peut être fabriqué avec des matériaux de récupération sans processus de fabrication complexe. Cela pourrait permettre d’introduire ce type d’outils dans des pays en voie de développement chez des petits agriculteurs.

J’ai expérimenté moi-même la culture de pleurotes sur de la paille dans ce type de sacs, voir photo ci dessus qui n’est pas un photomontage.

Pour approfondir le sujet vous pouvez lire « Mycelium Running » de Paul Stamets et « The Blue Economy » de Gunter PAULI.

 

mushroomfarm_2

mushroomfarm_4

mushroomfarm_3

mushroomfarm_5

mushroomfarm_9

mushroomfarm_6

Exposition [FOKUS]

FOKUS

Collaboration avec Humanitarian Design Bureau sur l’organisation de l’exposition [FOKUS] sur Humanitarian Design Bureau, le design au service de l’humanitaire, de l’idée à la réalité de terrain, qui s’est déroulée à l’ENSCI du 3 au 21 Décembre 2013.

J’ai travaillé en équipe sur le concept de l’exposition, le contenu, la recherche de partenaires et la communication. Nous avons organisé une table ronde et des workshops tout au long de l’exposition.

Le site d’Humanitarian Design Bureau

Keep in touch

keep_in_touch_2

Echanger avec ses proches dans un contexte d’isolement dû à la vieillesse ou à la maladie.

Keep in touch est un outil d’échange de photos, de musique et d’appels vidéos entre les personnes âgées ou hospitalisées et leur famille. Cet outil peut être utilisé chez soi, en maison de retraite ou à l’hôpital. Grâce à ses deux supports il peut s’adapter aux barreaux d’un lit et d’un fauteuil roulant ou se poser facilement sur les genoux. Il permet d’échanger aussi bien à distance (la famille peut envoyer des photos, de la musique, des messages vocaux depuis un smartphone ou un ordinateur en glissant les fichiers dans un dossier telle une «boite aux lettres numérique»), que sur place en visionnant ensemble l’album photo. L’utilisateur peut signaler à sa famille les photos qu’il aime le plus à l’aide d’une étoile. Il est un bon moyen de garder le lien avec des personnes atteintes de maladies comme Alzheimer qui sont particulièrement sensibles aux images et aux sons. La navigation est simplifiée avec trois boutons à presser sur le bord de l’écran, et une télécommande ergonomique pour les personnes âgées ou immobilisées. Par la mesure de l’activité cardiaque, un bracelet intelligent Bluetooth est programmé pour éteindre et allumer l’écran selon l’état d’éveille et de disponibilité du patient (durant les moments de sieste ou de soin l’écran s’éteint).

keep_in_touch

Bidon de recyclage

Ce bidon sert à stocker, sans perdre de place, le verre que l’on recycle puis à le transporter aisément jusqu’à la benne à verre. Les bouteilles sont d’abord brisées par l’un des trois moyens suivants : elles sont déposées dans un tube en hauteur et se brisent à l’arrivée dans le bidon, elles sont brisées à l’aide du bouchon de manière mécanique ou électronique. Quand le bidon est plein, on fixe le bouchon, et grâce à la poignée on l’accroche sur le porte-bagage de son vélo pour se rendre à la benne la plus proche.

mise en scene slogan

Print

bidon_recyclage_10

Print

maquette bidon 213

bidon_recyclage_4

bidon_recyclage_6

bidon_recyclage_8

mise en situation final brise glasse orange

bidon_recyclage_11

 

description technique

bidon_recyclage_3

bidon_recyclage_5

bidon_recyclage_7

Bijoux-pneu

La récupération et le découpage systématique de pneus de vélo usagés, m’ont menés à la découverte de cette couleur bleu à l’intérieur d’un pneu anti-crevaison. Je m’en suis servie pour créer motifs et bijoux.

pneu_5

pneu_1

pneu_3

pneu_2

pneu_4